Posted in Uncategorized on mars 26, 2009 by kevinjuli

kevin-5-web1

L’essence l’énergie du doute

Depuis plusieurs années le prix de l’essence ne cesse de changer. les conducteurs adaptent-ils leur consommation ? C est la question que nous leur avons posé dans une station-service du 12eme arrondissement.

« Et si l essence devenait vraiment tres chere ? je limiterai l’utilisation de mon véhicule. » Julien Gobardham, qui travaille au guichet d une poste, roule deja au diesel « parce que le prix est moins élevé ». ce banlieusard prend surtout sa voiture pour aller au travail. Mais comme la plupart des personnes interrogées il utiliserait les transports en commun si jamais le petrole devenait trop cher.
Michel Spinelli lui n utilise sa voiture que pour aller à la campagne. Âgé de 60 ans, il se sert de sa moto pour se deplacer. Il fait un plein une fois par semaine, et ca ne lui coute que 10 euros.
Hicham Arrob lui n a pas le choix : il est chauffeur livreur.  Résultat : il fait en moyenne deux pleins par jour ! Et il ne peut pas rouler au diesel qui est moins cher : « Je roule  au sans plombs car mon véhicule ne  roule qu’avec ce genre de carburant. »
Le caissier de la station essence a lui remarqué que les habitudes des clients changent en fonction du prix». « je suis conscient que les prix continueront à baisser puis à augmenter, ajoute t il, mais je serais très surpris que le litre descende à moins d’un euro. Astuce du caissier « des pneus bien gonflés réduisent la consommation du carburant ! »

Kevin Julie